07 juillet 2008

poesie2

                De quelle éternité                               regard                Déjà unique instant                Quelle brise déchirant                               le... [Lire la suite]
Posté par judithmoi à 11:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 juillet 2008

Avoir tout dit        et ne plus rien direAccéder enfin au chant         par le pur silenceT'ouvrant là        sans retenueA l'appel d'un geaiAux cris des cigalesAu pin jailli de toi        te brisant les entraillesSous le ciel uniQu'effleure seul       un nuage                    François Cheng - A l'orient de tout.
Posté par judithmoi à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]